Mode ou dépravation

Article : Mode ou dépravation
Étiquettes
2 juillet 2016

Mode ou dépravation

 Dans la rue, à l’école, au cinéma, au théâtre, à l’église, au spectacle, elles sont partout, ces filles dénudées au nom de la mode. À quoi cela sert à porter un vêtement qui met en valeur votre nudité. Pourquoi satisfaire le désir de Ti Jean qui doit passer par son regard insensé sur vos seins ou sur vos jambes? L’élégance égocentrique ne va-t-il pas trop loin pour un monde perdu? Une jeunesse qui souffre d’inconscience patriotique, avec pour devise, débauche morale et la cerise sur le gâteau, l’indécence. Où en est la jeunesse haïtienne à ce niveau ? On dit que le monde évolue, le temps révolu et la jeunesse haïtienne dans tout cela?

De nos jours, pendant que les valeurs humaines tendent à se disparaître, les valeurs morales partent en decrescendo. Pour se sentir femmes, les vêtements sont portés à l’indécence. Est-ce vraiment le fait de laisser voir vos seins, dans un vêtement qui vous empêche de marcher qui fait de vous, une vraie femme ? Où est passé la pudeur dans les vêtements ? Est-ce la mode ou la dépravation ? Que reflétez-vous, en portant une mode indécente ? Comme le dit le dicton « L’habit ne fait pas le moine, mais on sait reconnaître le moine par son habit. Dis-moi ce que vous portez, je vous dirai qui vous êtes.

Parfois l’influence des amis aussi peut entraîner une indécence vestimentaire. Si vos amis portent des décolletés osés, des minijupes, etc., vous devez faire de même. Mais non vous pouvez refléter une lumière sur vos amis.

Dans le temps, les femmes haïtiennes s’habillaient décemment mais aujourd’hui, les tenues vestimentaires donnent  peine à voir. Dans une tenue osée, les garçons ont tendance à lire tout ce qui se passe sous vos sous-vêtements?

 Mesdames, votre beauté est intérieure. Elle reflète votre état d’âme.  Une tenue aguicheuse ne peut pas faire de vous une femme réelle, mais votre intelligence, votre beauté intérieure, votre valeur feront de vous une femme que tous les hommes fantasment.

Partagez

Commentaires